Le monde de Belissor
Accueil du site > Fêtes religieuses > Tradition chrétienne > Les saints des premiers temps > Saints du IIIe siècle > Saint Laurent

Saint Laurent

Fête le 10 août

"Laurent serait né en Espagne, à Osca (Huesca), une petite ville de l’Aragon qui surgit aux pieds des Pyrénées. Afin de compléter ses études humanistiques et liturgiques il fut envoyé, tout jeune encore, dans la ville de Saragosse, où il fit la connaissance du futur pape Sixte II.


Ce dernier - originaire de la Grèce -, était investi d’une charge d’enseignant dans l’un des plus importants centres d’études de l’époque et, parmi ses maîtres, le pape était l’un des plus connus et des plus appréciés.

Pour sa part, Laurent, qui devait devenir un jour le chef des diacres de l’Eglise de Rome, s’imposait par ses qualités humaines, par sa délicatesse d’âme et son intelligence. Entre le maître et l’élève s’instaura une communion et une familiarité qui, avec le passage du temps, augmenta et se cimenta ; entre temps, l’amour qu’il portaient tous les deux pour Rome, centre de la chrétienté et ville-siège du vicaire du Christ, augmenta au point de suivre un flux migratoire alors très intense et de quitter l’Espagne pour la ville où l’apôtre Pierre avait établi sa chaire et rendu le témoignage suprême. C’est donc à Rome, au cœur de la catholicité, que maître et élève purent réaliser leur idéal d’évangélisation et de mission... jusqu’à l’effusion du sang. Lorsque le 30 août de l’année 257, Sixte II monta sur le trône de Pierre - pour un pontificat qui devait durer moins d’un an - , immédiatement et sans hésiter, il voulut à ses côtés son ancien élève et ami Laurent, en lui confiant la charge délicate de proto diacre.

Les deux hommes, à la fin, scellèrent leur vie de comunion et d’amitié en mourant par les mains du même persécuteur, séparés seulement par quelques jours. (...)" (Extrait du site du Vatican.)

Laurent, diacre du pape Sixte II, aurait donc été mis à mort le 10 août 258, soit quatre jours après le martyre de ce dernier et aurait été brûlé à petit feu sur un gril. On explique ce décalage de quelques jours dans son exécution par le fait qu’il était le trésorier de l’Eglise et que les autorités auraient tenté d’obtenir la livraison des biens et des archives de l’Eglise. Mais Laurent, avant son martyre auraient tout distribué aux pauvres.

Laurent a toujours été vénéré, en Orient ainsi qu’en Occident, comme le plus célèbre des nombreux martyrs romains. Les écrits des saints Ambroise, Léon le Grand, et Augustin témoignent de ce culte. Son martyre a fortement dû impressionner les chrétiens romains. Prudence dit même que "sa mort signifiait la mort de l’idolâtrie à Rome", qui perdit beaucoup de terrain à partir de ce moment.

Il fut enterré sur la voie Tiburtine, sur le Campus Veranus, où se trouve sa basilique. Son nom est cité dans la première prière eucharistique. L’art le représente en diacre, tenant un gril ou couché dessus. (D’après le site du Carmel)

Saint Laurent est le patron des Compagnons Cuisiniers, des Rôtisseurs, des Verriers mais aussi des Bibliothécaires, des Economes, des Policiers et des Pauvres...

Pour en savoir plus, il est possible de poursuivre la lecture de la très belle page - citée plus haut - sur le diaconat et la vie de saint Laurent en accédant au site du Vatican : http://www.vatican.va/

Intéressant : il existe une Association Nationale des Saint Laurent de France.

Cette page a déjà été visitée 1541 fois.

Portfolio

Saint Laurent

P.-S.

Photos Belissor.




| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | | Espace privé | SPIP | squelette |