Le monde de Belissor
Accueil du site > Fêtes religieuses > Tradition chrétienne > Autres fêtes chrétiennes > Noël

Noël

Célébré le 25 décembre et le 7 janvier

Noël est la fête de la Nativité de Jésus-Christ.

"Noël est la plus vivante des fêtes de la chrétienté occidentale : Dieu se fait petit enfant, dans la crèche de Bethléem. Les Eglises orientales et orthodoxes célèbrent cette venue de Jésus selon une autre perspective : celle de l’Epiphanie, la manifestation du Christ comme révélation de Dieu, l’Epiphanie. Nul ne sait en quelle année exacte naquit Jésus, (cinq ou quatre avant notre ère ? ), même si l’évangile de saint Luc nous cite ses contemporains.


La foi commune des chrétiens est qu’il est né, un jour, dans le temps, sur notre terre et qu’il est Fils de Dieu et notre Sauveur. A plus forte raison le jour précis. Rome célébrait au 24/25 décembre la fête du solstice d’hiver, la fête du soleil invincible. Les légionnaires consacraient cette date au culte de Mithra qu’ils avaient apporté de leurs guerres contre les Perses. Nous voyons apparaître, seulement à Rome, vers 354, une célébration de la naissance de Jésus. La comparaison de Jésus-Christ avec le soleil et la victoire de la lumière sur les ténèbres était familière aux premiers chrétiens. Elle s’étendra en Occident au 5ème et 6ème siècles. Quand l’inculturation dans la tradition romaine de la naissance de Jésus aura fait préféré aux communautés de l’Eglise romaine la date du 25 décembre pour la célébration de cette manifestation, elles conserveront pour thème de la fête du 6 janvier la visite des mages.

Noël est une fête joyeuse qui s’accompagne de nombreuses traditions : veillée familiale, gâteau en bûche de Noël qui rappelle celle qui brûlait dans la cheminée durant cette veillée, cadeaux aux enfants, folklores les plus divers selon les pays d’Amérique latine, de l’Europe du Nord ou de l’Europe du Sud. Dans nos sociétés sécularisée, Noël est restée une fête de la convivialité et de la lumière." (Message de la Conférence des Evêques de France)

Ajoutons à cela une pensée d’Angelus Silesius (1624-1677), luthérien converti au catholicisme puis ordonné prêtre avant d’entrer chez les frères mineurs de Saint François :

"Que m’importe que le Christ soit né hier à Bethléem, s’il ne naît pas aujourd’hui en moi ?"

Dans la pratique du Rosaire, Noël est le 3ème mystère de l’Enfance.

Les chrétiens catholiques et protestants qui suivent le calendrier grégorien fêtent Noël ou la commémoration de la naissance de Jésus-Christ le 25 décembre. Les chrétiens orthodoxes qui suivent le calendrier julien célèbrent cette fête le 7 janvier.

D’autres pages à feuilleter sur la fête de Noël et l’origine de ses traditions : http://www.bldt.net/Om/.

Cette page a déjà été visitée 1634 fois.

P.-S.

L’illustration provient du site http://www.culture.gouv.fr/culture/.




| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | | Espace privé | SPIP | squelette |