Le monde de Belissor
Accueil du site > Sur les Chemins de Belissor > Raymond Bernard

Raymond Bernard

"On ne répètera jamais assez que, dans le cosmique, rien n’est séparé. L’homme seul sépare et différencie comme l’y oblige son état et comme le lui permettent ses diverses facultés." (XXe siècle)

Cette citation est accompagnée d'une illustration sortie du site au hasard...
Pour savoir d'où elle provient, passez doucement votre souris dessus...
Et si vous le souhaitez : cliquez hardiment !
Bon Voyage ;-)


| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | | Espace privé | SPIP | squelette |