Saints du IVe siècle - Le monde de Belissor

Saints du IVe siècle

De l’an 301 à l’an 400 après Jésus-Christ environ...

Derniers articles

  • Sainte MoniqueLire la suite de «Sainte Monique»

    Fête le 27 août

    Née à Carthage en 332, de parents chrétiens, Monique épousa un païen, dont elle eut trois enfants.
    Son fils Augustin, le futur Docteur de l’Eglise, devint indifférent à la foi sous l’influence de son père.
    Par sa patience et sa bonté, Monique convertit son mari. Elle accompagna Augustin à Rome. Par  (...)
  • Sainte SabineLire la suite de «Sainte Sabine»

    Fête le 29 août

    Ce fut probablement une riche Romaine qui aurait subi le martyre au 3e ou 4e siècle. Nous ne disposons pas de renseignements fiables à son sujet.
    Son nom figure dans la prière eucharistique de la liturgie ambrosienne. La célèbre et merveilleuse basilique sur l’Aventin à Rome lui est dédiée.  (...)
  • Saint Jean ChrysostomeLire la suite de «Saint Jean Chrysostome»

    Fête le 13 septembre

    Jean naquit vers 347. Surnommé Chrysostome (Bouche d’Or) à cause de sa grande éloquence. Natif d’Antioche, il essaya la vie monastique dans sa jeunesse et se ruina la santé. Ordonné prêtre, il prononça à Antioche la série de sermons qui le rendirent célèbre en Orient.
    En 398, il devint contre son gré  (...)
  • Saint FirminLire la suite de «Saint Firmin»

    Fête le 25 septembre

    Les historiens voient en saint Firmin le premier évêque d’Amiens où il aurait subi le martyre au IVe siècle. La légende du portail nord de la cathédrale d’Amiens se base sur un écrit du IXe siècle.
    Le sénateur Firmus conduisait son fils, le futur saint Firmin, au temple de Jupiter à Pampelune en  (...)

Citations

  • Chögyam Trungpa Rinpoché

    "Devenir un guerrier spirituel signifie que nous sommes capables d’échanger notre poursuite mesquine de sécurité contre une vue plus vaste, faite d’audace, de largeur d’esprit et d’héroïsme authentique."

  • Frère Roger de Taizé

    "Notre passé est enfoui dans le coeur de Dieu, et de notre futur, Dieu a déjà pris soin. Si tous se disposaient à cette confiance, chaque jour s’éclairerait comme une nuit de Noël."

  • Mère (d’Auroville)

    "On peut, un jour, en regardant en arrière, voir que tout ce qui est arrivé, même ce qui nous paraissait le pire, était une Grâce divine pour nous faire avancer sur le chemin."