Saints du IVe siècle - Le monde de Belissor

Saints du IVe siècle

De l’an 301 à l’an 400 après Jésus-Christ environ...

Derniers articles

  • Saint BlaiseLire la suite de «Saint Blaise»

    Fête le 3 février

    Selon la tradition, Saint Blaise, était médecin et devint évêque de Sébaste en Arménie, où il fut martyrisé vers 316.
    Au cours de l’un de ses miracles, il sauva un garçon qui avait avalé une arête de poisson que l’on ne pouvait plus retirer.
    C’est l’origine du rite romain de la bénédiction de saint  (...)
  • Saint PartèneLire la suite de «Saint Partène»

    Fête le7 février

    Fils d’un diacre, Partène (ou Parthénios) préférait la pêche à l’école. Bien que dépourvu d’éducation, il savait par cœur l’Évangile. Il vendait ses poissons et destinait le produit de cette vente aux pauvres.
    Ordonné prêtre contre son gré puis élu premier évêque de Lampsaque en Turquie, il fut vite connu  (...)
  • Saint MacaireLire la suite de «Saint Macaire»

    Fête le 10 mars

    Saint Macaire fut évêque de Jérusalem à partir de 314 jusqu’à sa mort, il identifia, dit-on, la Sainte Croix, que sainte Hélène avait découverte.
    Il fit les plans de la basilique que Constantin le Grand construisit en l’honneur du Saint-Sépulcre et de la Résurrection et la vit achevée de son vivant.  (...)
  • Saint CalliopeLire la suite de «Saint Calliope»

    Fête le 7 avril

    Saint Calliope vécut au IVe siècle.
    Il appartenait à une famille sénatoriale et refusa de participer aux orgies du préfet impérial pour honorer les dieux.
    Il fut arrêté à Pompeiopolis en Cilicie et connut alors les lanières garnies de plomb et le chevalet au-dessus d’un feu ardent.
    Comme il restait  (...)

Citations

  • Chögyam Trungpa Rinpoché

    "Devenir un guerrier spirituel signifie que nous sommes capables d’échanger notre poursuite mesquine de sécurité contre une vue plus vaste, faite d’audace, de largeur d’esprit et d’héroïsme authentique."

  • Frère Roger de Taizé

    "Notre passé est enfoui dans le coeur de Dieu, et de notre futur, Dieu a déjà pris soin. Si tous se disposaient à cette confiance, chaque jour s’éclairerait comme une nuit de Noël."

  • Mère (d’Auroville)

    "On peut, un jour, en regardant en arrière, voir que tout ce qui est arrivé, même ce qui nous paraissait le pire, était une Grâce divine pour nous faire avancer sur le chemin."