Saints du VIe siècle - Le monde de Belissor

Saints du VIe siècle

De l’an 501 à l’an 600 après Jésus-Christ environ...

Derniers articles

  • Saint RemiLire la suite de «Saint Remi»

    Fêtes le 15 janvier et le 1er octobre

    Issu d’une grande famille gallo-romaine de la région de Laon, Remi avait pour mère sainte Céline.
    A 22 ans, il est choisi comme évêque de Reims et son activité missionnaire s’étend jusqu’à la Belgique. Il fonde les diocèses de Thérouanne, Laon et Arras, crée tout un réseau d’assistance pour les pauvres  (...)
  • Saint GildasLire la suite de «Saint Gildas»

    Fête le 29 janvier

    Saint Gildas est d’origine écossaise. C’est un des apôtres de Bretagne. Il y arrive à 20 ans.
    Il fonde le monastère de Rhuys.
    Il est mort vers 570 sur l’île d’Houat (au large du golfe du Morbihan).
    Son tombeau et ses reliques sont conservés dans l’église de Saint-Gildas-de-Rhuys en Bretagne.
    C’est le  (...)
  • Saint GaudLire la suite de «Saint Gaud»

    Fête le 31 janvier

    La vie de Saint Gaud que l’on fête le 31 janvier est peu connue.
    Il semble que ce soit à la fin du VIe siècle qu’il prenne place dans l’histoire de la Normandie.
    Il est, tout jeune, nommé premier évêque d’Evreux et après avoir beaucoup œuvré pour que s’installe solidement la foi chrétienne, il se retire  (...)
  • Sainte BrigitteLire la suite de «Sainte Brigitte»

    Fête le 1er février

    Sainte Brigitte est née près de Dundalk, en Irlande, dans une famille de paysans. Elle prit le voile très jeune et fut instruite par saint Mel d’Armagh. Elle fonda vers 470 le premier monastère irlandais de femmes à Kildare.
    Bien des légendes se sont tissées autour d’elle et la présentent comme la  (...)

Citations

  • Chögyam Trungpa Rinpoché

    "Devenir un guerrier spirituel signifie que nous sommes capables d’échanger notre poursuite mesquine de sécurité contre une vue plus vaste, faite d’audace, de largeur d’esprit et d’héroïsme authentique."

  • Frère Roger de Taizé

    "Notre passé est enfoui dans le coeur de Dieu, et de notre futur, Dieu a déjà pris soin. Si tous se disposaient à cette confiance, chaque jour s’éclairerait comme une nuit de Noël."

  • Mère (d’Auroville)

    "On peut, un jour, en regardant en arrière, voir que tout ce qui est arrivé, même ce qui nous paraissait le pire, était une Grâce divine pour nous faire avancer sur le chemin."