III - Phase de recherche - Le monde de Belissor

III - Phase de recherche

Pour revenir à la page précédente...

Le premier point qui apparaît quand on engage des recherches un peu systématiques sur le problème de mathématiques, c’est la distorsion très nette qui existe entre le problème tel qu’il était conçu, présenté et traité il y a une trentaine d’années et ce qu’il est aujourd’hui.

Le souci des maîtres d’autrefois de faire traiter à l’élève tous les types de problèmes possibles durant sa scolarité élémentaire pour qu’il soit capable de les réutiliser dans les situations mathématiques de la vie courante a fait place bien souvent à l’étude de problèmes de recherche qui n’a d’intérêt pour les pédagogues modernes que dans la mesure où l’élève ne dispose pas de schémas de résolution directement utilisables.

- A quel moment se situe la "rupture" entre ces deux conceptions ?
- Quels concepts cette "rupture" a-t-elle permis de faire évoluer ou de faire émerger ?

Pour lire la suite...

Derniers articles

Citations

  • Bashô

    "Ne marche pas sur les traces des anciens. Cherche ce qu’ils cherchaient."

  • Jules Payot

    "A un enseignement d’asservissement des esprits, nous devons substituer un enseignement de libération et d’affranchissement. A un enseignement passif, et qui vise à verser dans la mémoire des notions toutes faites, opposons un enseignement qui éveille les esprits et les consciences, qui les vivifie, qui trempe leur énergie." (Inspecteur d’Académie - 1897)

  • Khalil Gibran

    "Tenez-moi à l’écart de la sagesse qui ne pleure pas, de la philosophie qui ne rit pas et de la grandeur qui ne s’incline pas devant les enfants." ("Le Prophète")