Tradition celtique - Le monde de Belissor

Tradition celtique

La civilisation celte rythmait l’année de 4 grandes fêtes qui n’étaient pas
les solstices et les équinoxes mais, comme, le montre le calendrier
"gaulois" de Coligny, des moments d’équilibre situés juste entre ces grands
rendez-vous célestes. Un excellent site à consulter pour en savoir plus sur le calendrier celtique : http://calendrier.celtique.free.fr/.

Derniers articles

  • SamainLire la suite de «Samain»

    A la pleine lune la plus proche du 1er novembre dit Jean Markale, les Druides et toutes les populations celtes célébraient la nouvelle année.
    C’est la fête de la caste guerrière. Le cerf est l’animal correspondant à cette fête.
    Cette fête particulière nommée Samain selon laquelle les portes de l’Autre  (...)
  • ImbolcLire la suite de «Imbolc»

    , par I. Cardot

    La fête d’Imbolc est la fête celte du retour de la Lumière.
    C’est la fête des femmes, des artisans et de tous ceux qui travaillent. Elle se déroulent sous l’égide de la déesse Brigid.
    L’animal qui lui correspond est le cheval ou la licorne.
    Il faut remarquer que le calendrier chrétien a choisit  (...)
  • BeltaineLire la suite de «Beltaine»

    , par I. Cardot

    La fête de Beltaine (1er mai) est la fête des énergies du début de l’été.
    Les druides allumaient de grands feux sur les collines. C’était une fête sacerdotale.
    L’animal qui lui était associé était le dragon ou le griffon.
    Cette date est devenue tout à la fois la fête de "Saint Joseph artisan" (patron  (...)
  • LugnasadLire la suite de «Lugnasad»

    , par I. Cardot

    Lugnasad est une fête royale au cours de laquelle on célèbre Lug, le dieu du soleil rayonnant.
    L’animal qui symbolise cette fête est l’ours ou le lion.
    Notons la proximité sur le calendrier de la fête chrétienne de la Transfiguration placée par l’Eglise tout près de l’ancienne fête de  (...)

Mots-clés

Citations

  • Chögyam Trungpa Rinpoché

    "Devenir un guerrier spirituel signifie que nous sommes capables d’échanger notre poursuite mesquine de sécurité contre une vue plus vaste, faite d’audace, de largeur d’esprit et d’héroïsme authentique."

  • Frère Roger de Taizé

    "Notre passé est enfoui dans le coeur de Dieu, et de notre futur, Dieu a déjà pris soin. Si tous se disposaient à cette confiance, chaque jour s’éclairerait comme une nuit de Noël."

  • Mère (d’Auroville)

    "On peut, un jour, en regardant en arrière, voir que tout ce qui est arrivé, même ce qui nous paraissait le pire, était une Grâce divine pour nous faire avancer sur le chemin."