Bouddhisme tibétain - Le monde de Belissor

Bouddhisme tibétain

Derniers articles

  • LosarLire la suite de «Losar»

    Nouvel an tibétain

    Losar, nouvel an tibétain est la fête la plus importante de l’année. Elle se situe le premier jour du premier mois de l’année tibétaine.
    La symbolique des rituels conduits durant les 15 jours de fête centrés sur la vie de Bouddha consiste à éliminer tout élément négatif de l’année qui vient de s’achever  (...)
  • Chotrul DuchenLire la suite de «Chotrul Duchen»

    Célébrée le 15e jour du 1er mois

    Chotrul Duchen célèbre les miracles accomplis par le Bouddha alors qu’il était défié par des non-bouddhistes.
    Il a lieu pendant le premier mois du calendrier lunaire tibétain, le jour de pleine lune.
  • Chökhor DutchenLire la suite de «Chökhor Dutchen»

    Célébrée le 4ème jour du 6ème mois

    Au Tibet, Chökhor Düchen est la fête du 1er sermon de Bouddha et de grandes processions ont lieu. Cette fête commémore aussi le premier tour de la roue du Dharma.
    Chökhor Düchen est célébré le 4ème jour du 6ème mois. Cette fête est l’un des quatre grands moments dans l’année. Lors de ces quatre jours, les  (...)
  • Lhabab DutchenLire la suite de «Lhabab Dutchen»

    Célébrée le 22e jour du 9e mois

    Lhabab Dutchen est la fête tibétaine du retour du Bouddha du royaume céleste où il a enseigné. Elle est célébrée le 22e jour de la lune d’octobre.
    Lhabab Duechen célèbre le jour où Bouddha est monté au ciel pour enseigner à sa mère, avant de redescendre sur terre. À cette occasion, tous les monastères sont  (...)

Mots-clés

Citations

  • Raymond Bernard

    "Le mysticisme est une recherche de la sagesse, un mode d’existence incluant une participation à la vie universelle dans l’ensemble de ses aspects sans qu’aucun soit écarté comme pouvant être restrictif ou nuisible à l’expression des autres."

  • Nachmanide

    "Chacun devrait conserver la conscience de Dieu et son Amour tout le temps. Il ne devrait pas séparer sa conscience du Divin quand il est en chemin, ni quand il se couche, ni quand il se lève." (Espagne XIIIe)

  • Rabbi hassidique

    "On peut apprendre quelque chose, même d’un voleur : il est toujours sur le qui-vive, il saisit chaque occasion, et il ne méprise pas le plus petit profit. Le Cabbaliste doit utiliser les mêmes critères pour le développement intérieur."